Comment adapter l’alimentation du chat en fonction de son âge ?

Si vous aimez les animaux domestiques, l’adoption d’un chat est une excellente idée. Cela vous permettra d’obtenir de la compagnie et d’offrir un partenaire de jeux à votre enfant. Pour garder votre félin en bonne santé, vous devez le nourrir convenablement. Cela suppose donc que vous devez adopter une alimentation équilibrée et adaptée à sa condition. 

Si vous êtes novice, vous aurez quelques difficultés à trouver la bonne formule pour votre chat. Découvrez dans cet article, quelques conseils pour bien nourrir votre animal domestique.

L’alimentation du chaton

L’alimentation du chaton dès ses premiers jours est différente de celle qu’elle aura au cours des phases de sa vie. Vous devez donc faire attention à le nourrir convenablement depuis son jeune âge.

L’alimentation dès les premiers jours

Avec votre chat, le développement est amorcé dès la première année. Ses muscles se développent, son pelage se garnit et ses dents poussent. Sans que vous le remarquiez, votre félin aura déjà grandi. C’est pour cette raison que vous devez bien le nourrir. Au début, il doit exclusivement s’alimenter avec le lait maternel. Il sera donc suspendu plus de 8 fois par jour aux tétines de sa mère.

Le sevrage

Une fois que vous accueillerez le chaton chez vous, il est impératif qu’il soit sevré. Dès lors, vous devez introduire de nouveaux aliments dans son régime. En fonction de vos préférences, vous pouvez lui cuisiner des rations ménagères ou acheter des produits industriels afin de garantir son équilibre nutritionnel. Bien évidemment, les premiers jours seront compliqués. Pour l’aider à s’habituer, vous devez lui donner les aliments sur le bout des doigts et augmenter la dose de manière progressive.

Au début, vous pouvez par exemple commencer avec 6 repas par jour. À partir de 10 semaines, revenez à 4 doses. Dès qu’il aura atteint 5 mois, nourrissez votre chat à raison de 3 repas par jour. N’oubliez pas de respecter les quantités conseillées. Si vous n’avez aucune information à ce sujet, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un professionnel. Afin d’assurer son équilibre, mettez sa nourriture dans sa première gamelle et remplissez la seconde d’eau.

Pour trouver les aliments adaptés aux besoins de votre chat, www.commeunroi.com est un site que vous devez visiter.

L’alimentation du jeune chat adulte

Le jeune chat adulte a des besoins différents de ceux du petit chat. Vous devez donc tenir compte de plusieurs paramètres pour bien le nourrir.

Les besoins du chat en fonction de sa condition

Au fil du temps, votre chat n’a plus les mêmes besoins nutritifs. Vous devez donc adapter son alimentation à la période de sa vie. Après son sevrage, vous devez trouver des éléments qui vont avec son âge et sa condition physique.

Si vous avez un chat non stérilisé, il dépensera plus d’énergie que celui qui l’a été. Ses hormones lui donneront de grandes envies de liberté. C’est pour cette raison que vous devez lui donner des aliments solides ou humides qui lui donneront assez d’énergie pour bouger.

Pour le jeune chat adulte stérilisé, vous devez privilégier les repas moins caloriques. Ils lui permettront de se nourrir de manière optimale sans risques de prise de poids.

Les besoins du chat en fonction de son lieu d’habitation

Les besoins de votre jeune chat adulte varient également en fonction du lieu où ils vivent. Ici, vous devez prendre en considération deux situations. Votre chat peut être du genre à passer toutes ses journées et ses nuits dehors à la recherche de proies à dévorer.

Autrement, il doit être paresseux et il passe la majeure partie de son temps dans la maison à faire la navette entre sa gamelle et le canapé. Dans tous les cas, vous devez opter pour une alimentation adaptée à chaque cas afin d’éviter que votre chat devienne obèse.

L’alimentation du chat adulte

Un chat de taille normale est considéré comme un adulte lorsqu’il atteint les 12 mois. Une fois qu’il a atteint cet âge, vous devez lui assurer une alimentation qui ne le rendra pas forcément énergique. En effet, bien qu’il soit plus aguerri, il n’est plus en mesure de dépenser autant d’énergie qu’un très jeune chat. Vous devez alors penser à adopter un régime spécifique pour lui permettre de rester en bonne santé.

Cela suppose le recours aux protéines maigres, aux céréales complètes et aux fibres. L’ensemble de ces aliments lui seront utiles pour avoir une santé de fer et un poids parfait pour son âge.

L’alimentation de la femelle

Lorsque la femelle est en période de gestation, elle a besoin que vous lui accordiez beaucoup d’attention. Cette étape dure environ 60 jours et l’allaitement peut aller jusqu’à six semaines et plus. Dans de telles situations, votre chatte dépensera plus d’énergie que d’habitude. Ses besoins alimentaires connaîtront logiquement une augmentation. Au cours de l’allaitement, elle aura besoin de trois fois son apport normal puisqu’elle produit du lait pour nourrir ses petits.

Vous devez donc multiplier sa ration par trois et la nourrir en trois différentes doses. N’oubliez pas d’ajouter un complément minéral et vitaminé pour la maintenir en bonne santé. Dès que le sevrage sera amorcé chez les chatons, diminuez progressivement la ration de votre chatte.

L’alimentation du vieux chat

Lorsque le chat prend de l’âge, ses besoins sont complètement différents de ceux qu’il a connus au cours des autres périodes de sa vie. Étant désormais un sénior, il devient plus casanier, ce qui peut lui faire prendre l’embonpoint. En raison de sa condition, il peut même souffrir de quelques problèmes rénaux, dentaires et des troubles liés à son pelage. Dès que vous remarquez les premières rondeurs, réduisez sa ration de 10 à 15 %.

Pensez également à privilégier une alimentation riche en oméga-3. Évitez impérativement les produits caloriques. Vous lui permettrez alors de garder sa ligne et de conserver le bon fonctionnement de son système urinaire. Si vous en avez les moyens, n’hésitez pas à administrer des probiotiques à votre chat sénior. Ces produits seront parfaits pour améliorer la santé de votre compagnon.

En définitive, vous devez mettre tous les moyens en œuvre pour protéger votre félin de compagnie. Tout au long de sa vie, vous devez opter pour une alimentation adaptée à ses conditions, à son âge et à ses problèmes de santé.

totop