5 conseils pour prendre soin de son chat à l’arrivée du printemps

Ah le printemps… On l’attendait tous avec impatience après cet hiver rude et interminable. Votre matou se réjouit de son arrivée et vous aussi ! Néanmoins cette saison est celle des allergies, des insectes et etc… Vous n’y échapperez et votre petite boule de poils (qui d’ailleurs ne va pas tarder à en perdre) non plus. Afin de le préserver des petits désagréments que les beaux jours amènent avec eux, on vous donne quelques conseils. #1 Le traiter contre les parasites Présent tout au long de l’année, les puces et les tiques se multiplient rapidement durant le printemps. Pour éviter que votre chat en soit infecter, les traitements antiparasitaires sont indispensables. Il en existe deux types : les insectifuges et les insecticides. La différence ? Le premier a un rôle préventif tandis que le second tue les nuisibles. #2 Surveiller une possible allergie Le printemps est malheureusement, pour un grand nombre d’entre nous, synonyme d’allergies.Chez les Humains, les symptômes sont nez qui gratte, yeux qui piquent et éternuements en série alors que chez le chat il s’agira de démangeaisons, toux, vomissements, etc… Ces réactions sont causées par une dermatite allergique à la piqûre de puce ou par les chenilles processionnaires....

Le chat et les parasites externes

Les parasites externes du chat les plus rencontrés sont les tiques et les puces. Ils sont très présents au printemps car la température et l’humidité sont optimal pour eux. Les puces sont les plus communes. Ces parasites se retrouvent surtout sur le ventre et le cou des chats. Elles peuvent causer de l’anémie, de l’eczéma et autres infections cutanées. Les chats peuvent avoir des tiques, mais elles sont plutôt présentes chez les chats vivant en milieu rural. Les zones les plus attaquées sont les oreilles. Ces acariens provoquent la gale et causent d’importantes irritations. Pour lutter contre les parasites, il existe des colliers antipuces qui permettent de les éloigner du pelage du chat grâce à des substances spéciales qu’ils diffusent. Il existe aussi des produits naturels tels que celui de Sanitern, un répulsif au pyrèthre végétal à appliquer comme un shampoing sec à la douce odeur de pin. Il repousse efficacement les mouches, moustiques, phlébotomes, tiques, puces, poux, poux rouges. Cependant si votre compagnon est déjà infecté, il faudra utiliser un insecticide. Pour les tiques, il faut utiliser une pince spécifique pour les retirer, car leur tête peut rester accrochée et provoquer des inflammations. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à consulter rapidement votre vétérinaire si les parasites de votre chat résistent à...

totop