Comment prendre soin de votre chat l’été ?

L’été approche à grand pas, la canicule fera son grand retour et nos petites boules de poil risquent d’en souffrir. Découvrez mes conseils pour protéger, rafraîchir et bien nourrir votre chat lors de cette période difficile pour lui. Protégez-le de la chaleur Même si le chat tolère plus facilement le chaleur que nous, il est très sensible et affecté par les hautes températures. Vous l’avez sans doute remarqué mais votre chat dort davantage l’été. Pas d’inquiétude, c’est tout à fait normal, il a besoin de se ressourcer et de trouver le bon équilibre de sa température interne. Mais cela ne vous empêche pas de l’aider à passer l’été le plus agréablement possible. Si votre chat vit exclusivement à l’intérieur, fermez les volets et les fenêtres la journée et aérez au moment du coucher du soleil. Mettez-le dans la pièce la plus fraîche pour le préserver de la chaleur, par exemple le cellier ou le garage si vous avez une maison. Dès que le soleil disparait, n’oubliez pas d’ouvrir les fenêtres pour qu’il puisse voir l’extérieur et se sente moins oppressé. Occupez-vous davantage de lui et promenez-le au maximum afin de lui éviter de déprimer. Au contraire, si vous avez un...

Prendre soin de son chat en automne : bons gestes et tendresse

Prendre soin de son chat en automne, c’est primordial. L’automne est une agréable saison aux couleurs chatoyantes, mais elle annonce quelques désagréments pour notre ami. Cette période transitoire apporte un rafraîchissement des températures et des variations de luminosité qui influent sur son bien-être. Mue, séquelles de ses excursions estivales, douleurs articulaires, retour des parasites et enfin, spleen de la grisaille vont exiger toute votre attention sur votre matou. Pendant la mue La mue est la chute saisonnière des poils de votre félin. Ce processus naturel lui permet de conserver un beau pelage toute l’année. En automne, il subit sa deuxième mue. Elle consiste à étoffer un poil d’été trop léger alors que celle de printemps le déleste de sa fourrure d’hiver. Selon ses habitudes de vie à l’extérieur, la mue sera plus visible. S’il passe beaucoup de temps dehors, la chute des poils sera plus impressionnante. En revanche, si c’est un chat d’intérieur vivant davantage sous la lumière artificielle, vous remarquerez à peine sa mue. Ne vous inquiétez pas, son pelage s’est renouvelé tout au long de l’année, de façon très discrète et régulière. Si vous observez une période de mue anormalement longue ou une chute abondante des poils, vérifiez...

totop