Vermifuge pour chat : pourquoi et comment ?

Les vers intestinaux sont néfastes pour la santé de votre compagnon à quatre pattes. Par conséquent, il est indispensable de vermifuger de temps en temps votre chat. Il est aussi important de détecter les signes d’infestation et agir en conséquence avant que le phénomène ne se propage partout au risque de compliquer le traitement. Voici quelques informations nécessaires sur le vermifuge pour chat.

Pourquoi vermifuger son chat ?

Les raisons de vermifuger son chat sont nombreuses. En effet, les vers peuvent causer des dégâts importants sur la santé de votre chat. La plus courante est l’ascaridiose chez le chaton. En fait, la transmission des vers peut se faire facilement, même entre animaux de différentes espèces.
Par ailleurs, les vers transmis par les oiseaux et les rongeurs sont très dangereux. Il est très important de noter que la contamination peut se faire entre le chat et les personnes qui s’occupent de lui. Il est donc important de vermifuger son chat pour préserver sa santé, pour le protéger contre les animaux contaminés par ces parasites et aussi pour protéger toute la famille.

Comment diagnostiquer l’infestation ?

Comment savoir que son chat est infesté ? Des signes visibles permettent de diagnostiquer l’infestation du chat par les vers. Celles-ci peuvent se traduire par des vers retrouvés dans ses selles, des vomissements, une perte de poids, une baisse de l’appétit, ou un appétit féroce selon le type de vers qui infeste l’animal.
Il est aussi important d’examiner les gencives du chat qui doivent être de couleur rose. Si elles sont décolorées ou pâles ou grises, il vaut mieux prévoir une consultation chez le vétérinaire qui prendra les mesures nécessaires pour traiter l’animal en fonction de sa maladie.

L’administration du vermifuge pour chat

Est-ce qu’il est possible de vermifuger soi-même son chat, la réponse est oui. Le vermifuge peut être administré par le vétérinaire ou par vous-même. En général, il peut être sous forme de comprimé ou sous forme de pipette à appliquer sous la peau. Dans ce cas, le produit va alors s’infiltrer par l’épiderme et passer dans le sang afin de neutraliser les vers se trouvant dans l’intestin de l’animal.

Cependant, il est à noter qu’il n’est pas toujours facile de faire avaler un comprimé au chat. Il faut bien mélanger le cachet dans sa nourriture préférée et avoir la garantie que le chat ne va pas recracher ce qu’il a avalé. Aussi, si vous décidez de vous procurer un vermifuge sans l’avis d’un vétérinaire, assurez-vous que ce soit un produit efficace, traitant un maximum d’espèces de vers.

Mesures préventives contre les vers

Il est primordial de faire un traitement trimestriel pour protéger son chat contre les vers surtout si celui-ci sort souvent. Cependant, pour un chat d’appartement, un traitement de deux à trois fois par an suffit à le protéger.

L’administration d’un vermifuge préventif s’applique à tous les animaux de la maison sans exception pour éviter les contaminations. Aussi, il faut s’assurer de la propreté de la litière pour éviter les œufs d’ascaris. Il est à noter qu’il existe des préventions naturelles à base de plantes comme le thym ou l’armoise. L’ail et le girofle peuvent être aussi mélangés en petite quantité à la nourriture du chat pour une mesure préventive.

 

totop